Terrorisme et infraction politique

LERADP Parutions

ALIX J., CAHN O., ÉD. Mare & Martin, juin 2021. 320 p.

Présentation

Sous la direction de : Olivier Cahn, Julie Alix

Les limites épistémologiques de l’exclusion du terrorisme du champ de l’infraction politique sont connues. Les contributions en sciences juridiques, politiques et sociales rassemblées en première partie établissent la pérennité d’une question qui travaille la doctrine depuis le XIXe siècle et l’imperfection des réponses juridiques apportées jusqu’à présent. La seconde partie propose de redéfinir l’infraction politique en adoptant le paradigme du droit de la démocratie de se défendre et de la soumettre à un régime juridique qui, débarrassé de l’héritage « romantique », permettrait de rendre juridiquement acceptable une repoliticisation de l’infraction terroriste dans un État de droit libéral.

Avec les contributions de :

Julie Alix, Olivier Cahn, Emmanuel Cartier, Agathe Chossat de Montburon, Vanessa Codaccioni, Jacobo Grajales, Mathieu Jacquelin,Dominique Linhardt, Michel Massé, Xavier Pin et Raphaëlle Théry