Après des atrocités de masse : quelles reconstructions individuelles ?

LERDP Journée d'études
19 oct. 2016 09:30 - 17:30
Amphi. René Cassin (Campus Moulins, 1 place Déliot, 59 000 Lille)

Présentation

Qu’y a-t-il à espérer pour une population qui a vécu des atrocités de masse, telles que des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des génocides ? Peut-on réparer ce qui semble a priori irréparable ? Comment les descendants des personnes concernées peuvent-elles vivre avec le poids de cet héritage ?
   
Le documentaire du Professeur Philippe Sands, My Nazi Legacy, témoigne d’une quête : celle de descendants de victimes de la Shoah ainsi que de leurs bourreaux nazis pour réconcilier leurs histoires personnelles avec un passé hors du commun, pour trouver un certain apaisement par le dialogue et la reconnaissance des responsabilités de chacun ; comme si le présent et l’avenir ne servaient qu’à mieux se réapproprier le passé et à faire la part des choses, entre les sentiments humains d’amour filial et la reconnaissance d’une culpabilité familiale dans la mort de millions de personnes. L’enseignement de ce documentaire a une portée universelle et dépasse les crimes du IIIème Reich pour concerner les génocides et crimes contre l’humanité rwandais, arméniens, yougoslaves ou encore soudanais.

Se focaliser sur les reconstructions individuelles et sur la relation que chacun entretient avec son passé permet de pénétrer au cœur du processus de réconciliation et de la mécanique de la culpabilité. Cette vision intimiste de la réparation lato sensu est généralement absente des analyses scientifiques traitant de la reconstruction collective d’une société meurtrie par les atrocités de masse passées, et pour cause : elle est tenue à distance par la neutralité objective des mécanismes institutionnels et juridiques déployés pour rétablir l’Etat de droit.

Elle constitue toutefois une approche intéressante pour comprendre les limites de ces mécanismes face aux ressorts psychologiques résilients qui justifient l’attachement personnel de chacun à son histoire ; des ressorts qui expliquent la rémanence et le renouveau possible d’idées totalitaires qu’on croyait disparues. Les enseignements de l’Histoire varient ainsi au gré des histoires individuelles.

 

Programme

  • 9h.30 |  Accueil du Président de l’université Xavier VANDENDRIESSCHE et du Doyen Bernard BOSSU

9H30-12H30 | Les ressorts psychologiques des reconstructions individuelles

  • 10h | Projection du documentaire de Ph. SANDS, My Nazi Legacy

11h30 | Banalité du mal, justice pénale internationale, culpabilité et résilience

Dialogue pluridisciplinaire entre :

  • Ph. SANDS (Professeur, UCL faculty of Laws, London),
  • Dr OPPENHEIM (psychiatre et psychanalyste, Paris)
  • M. UBÉDA-SAILLARD (Professeur, Lille 2)

12h30 | Débats

[Déjeuner libre]

14h00-17h30 | Des reconstructions individuelles pour une reconstruction collective

Présidence. P. MEUNIER (Directeur de l’ERDP, Lille 2)

14h00 | Réparations et réinsertions individuelles - comment se réapproprier son passé ?

  • La réparation des préjudices subis par les victimes – P. DE BAAN (Directeur du Secrétariat du Fonds au profit des victimes, Cour Pénale Internationale)
  • La réinsertion des témoins, suspects et criminels – J. FERNANDEZ (Professeur, Paris II)
  • La pédagogie mémorielle en vue des réconciliations nationale et internationale – P. HAZAN (Conseiller spécial en matière de justice transitionnelle, Centre pour le dialogue humanitaire, Conseiller éditorial de JusticeInfo.net)

15h30 | Réparation du tissu social – Comment construire son présent et se projeter dans l’avenir ?

  • L'assemblage du tissu social par le lien qui délie – O. CAYLA (Directeur d’études EHESS, Paris)
  • L’aide extérieure : la manière dont elle est prodiguée et reçue par les populations concernées – X. PHILIPPE (Professeur de droit public, Directeur de l'Institut Louis Favoreu-GERJC (UMR7318 DICE), Université d'Aix-Marseille)
  • La "vivre ensemble" à travers les projets politiques, économiques et sociaux de l'Etat, J.-P. MASSIAS (Professeur de droit public à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour) (intervenant à confirmer)

16h.15 | Débats

16h45 | Conclusion : les interactions entre reconstructions individuelles et collective - Ph. SANDS (Professeur, UCL faculty of Laws, London)

[17h30 Cocktail]

Cette manifestation est validée
au titre de la formation continue des avocats pour 6h30. 

 

 

Comité scientifique

  • Mme la Professeure Muriel UBEDA-SAILLARD, (Université de Lille, droit et santé)
  • Documentaire du Professeur Philippe SANDS (UCL faculty of Laws, London)

Organisation

M. Robert Kulp, Agnès Pakosz, Association ADESPOL : Shérazade Pochet, Martin Viguié, Doriann Maillet Praud, Ondine Babet (Université de Lille, droit et santé)

Lien de référence de la manifestation : http://tinyurl.com/hqa77v9


Tweeter Facebook